Actualités

LUTTE CONTRE LA MALADIE ÉLÉPHANTIASIS Grande mobilisation citoyenne à Tichy


Le 20-08-2018

Prise en charge des malades au Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa
Connue pour être une ville touristique, Tichy se singularise cet été avec une autre valeur, celle de la solidarité.
Les bonnes réussites font des émules. Après avoir réussi a prendre en charge une de leurs victimes de l'éléphantiasis, une maladie qui atteint le système lymphatique et peut entraîner une augmentation anormale du volume de certaines parties du corps, à l'origine de douleurs, de handicaps sévères et de stigmatisation sociale, Solid'art, une association entourée d'un collectif de bénévoles, prend son bâton de pèlerin pour réunir des fonds dans le but d'acquérir l'équipement nécessaire à la prise en charge des malades au profit du Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa. Lors d'une conférence de presse animée hier à l'hôtel Raya de Tichy, le professeur Danoune, DG du CHU de Béjaïa, a estimé à 100 le nombre de cas en Algérie, dont trois à Béjaïa. «La filariose lymphatique, communément appelée éléphantiasis, est l'une des maladies tropicales, qui bénéficie actuellement de trois programmes de l'OMS», a-t-il déclaré, précisant que «l'infection se produit lorsque les parasites filaires responsables de la maladie, sont transmis à l'homme par des moustiques. Une infection qui provoque des dommages non apparents dans le système lymphatique». Cette maladie, ajoute-t-il, «se manifeste visiblement par des douleurs et défigurant gravement le lymphoedème, l'éléphantiasis et la tuméfaction du scrotum, n'apparaissent que plus tard dans la vie et peuvent entraîner des incapacités permanentes. Les sujets atteints ne souffrent pas uniquement d'incapacités physiques, ils sont également touchés par des troubles mentaux, et des problèmes sociaux et financiers qui sont autant d'agents de stigmatisation et de pauvreté».
La filariose lymphatique touche 120 millions de personnes dans le monde, dont un tiers en Afrique. Elle est due à des vers parasites filiformes transmis à l'homme par les piqûres de moustiques. Ces parasites microfilaires envahissent directement les réseaux lymphatiques les plus proches de l'inoculation (membres inférieurs le plus souvent, les organes génitaux, plus rarement les membres supérieurs ou les seins! La découverte de cette pathologie s'est faite, par le plus grand des hasards, en février 2009, dans le cadre des activités de l'association Kontacts qui séjourne une à deux fois par an à Kaya au Burkina Faso. Cette association apolitique, aconfessionnelle et sans vocation médicale s'efforce, depuis 15 ans, de mettre en relation dans un cadre scolaire, de jeunes Français et Burkinabés (ce mot est invariable). La ville de Kaya, 15000 habitants, est située à 100km au nord-est de la capitale, Ouagadougou. A Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, ce sont les habitants qui récidivent après s'être mobilisés dans une vaste campagne de solidarité avec un jeune homme de la région, atteint de la même maladie pour collecter des fonds afin de le transférer à l'étranger pour des soins.
En effet, le jeune homme en question, Nadir Zemouri, âgé de 40 ans, était atteint d'éléphantiasis. Des jeunes, pleins d'entrain pour la bonne cause, se sont mobilisés avec succès. En France, à Saint-Denis plus précisément, une association à caractère social, Miroir et différence, présidée par Ourdia Aîbache originaire de Tichy, s'est mise de la partie en mobilisant la forte communauté kabyle implantée dans cette ville, où un gala de solidarité sera organisé le 15 octobre.
Au Canada, au Québec notamment, de jeunes émigrés de la région de Béjaïa se sont sentis pleinement concernés par le malheur qui frappe le jeune Nadir, en organisant des collectes pour pouvoir aider le malade dont l'état de santé nécessite une intervention en France.
Le malade sera par la suite pris en charge. Il est présentement en voie de guérison. Ce succès encourage le collectif. Lors du transfert de Nadir en France, Omar Aït Mohktar, coordinateur de citoyens algériens en France, accompagnateur du malade lors de son transfert en France, a fait une proposition au docteur Corine Bekker sur la possibilité d'accompagner l'hôpital de Béjaïa dans le traitement de cette maladie.
Elle accepte de venir opérer sur place, pour peu que les équipements soient à disposition, ce qui explique cette opération de collecte organisée par Solid'art de Tichy, indique Okba Bedahouche. Une opération parrainée par le chanteur Idir et autres vedettes de la chanson kabyle, qui ont animé plusieurs galas à Tichy et à Aokas. Soutenue par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins, et d'autres opérateurs économiques, dont l'établissement Beaux-Rivages, cette opération avance dans de bonnes conditions, a-t-on rassuré hier. Il est dommage que quelques artistes invités ont exigé leurs cachets. Une fausse note en somme dans une opération de solidarité.

Par Arezki SLIMANI - L'Expression du Dimanche 19 Aout 2018

Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.

Également au CHU

Formation au profit des sages-femmes

'Dans le cadre d’un programme de formation à l’intention du corps paramédical et à l’occasion de la Journée internationale de la sage-femme qui coïncide avec le 18 de chaque mois de mai, le centre hospitalo-universitaire de Béjaïa a organisé, hier à l’hôtel « Les Hammadites » de Tichy, une journée de formation continue au profit des sages-femmes de toutes les structures sanitaires de la wilaya. Plus de 150 membres de la corporation étaient au rendez-vous pour améliorer leurs connaissances à travers les communications faites par des gynécologues, médecins réanimateurs et des sages-femmes chevronnées. Après les interventions du docteur Bellouze sur le dépistage du cancer de sein et du docteur Zair sur la dystocie des épaules, les sages-femmes Dali et Amhour ont développé le thème relatif à la préparation à la naissance. De prime abord, elles diront que le thème ne peut être entamé sans parler de la psychologie de la grossesse, à savoir le fait de passer du statut de jeune fille à celui de maman, avant de passer à la physiologie de la douleur. Justement, face à la douleur, la sage-femme a pour vocation de mettre à la disposition de la parturiente tous les moyens pour atténuer la douleur, à commencer par la technique de relaxation. Bien entendu, rajouteront les oratrices, la femme enceinte doit être accompagnée dans toutes les étapes. Elles parleront, également, des intérêts et objectifs de la préparation tel que le soutien à la fonction parentale notamment chez les parents adolescents. Leur succédant, docteur Achour dissertera autour de la contraception laquelle est un ensemble de procédés capables d’empêcher la survenue d’une grossesse. Tout en mettant en exergue les effets secondaires ainsi que les accidents liés à la prise de comprimés qui surviennent, le plus souvent, les premiers mois de la prise, elle avertira sur l’association de pilules avec le tabac, à l’origine d’accidents cardiovasculaires pour les femmes dépassant l’âge de 35 ans. Elle enchaînera avec des explications sur le dispositif intra-utérin qui ne protège pas contre les grossesses extra-utérines nonobstant les contraintes religieuses, politiques et socioculturelles. Le médecin réanimateur, docteur Boudjenah, développera, quant à lui, le thème relatif à la réanimation du nouveau-né. En un mot, il dira que l’accueil du nouveau-né se prépare tout au long de la grossesse pour parer aux difficultés de la vie extra-utérine. Les grossesses à haut risque, les interprétations des ERCF, la vaccination, le dépistage du cancer du col et les risques professionnels liés au métier de sage-femme ont été développés par les docteurs Abed, Benallouache, Louiba, Cherief et Boumendjel alors que mademoiselle Sebane avait présenté une communication sur l’allaitement. «C’est une manière de rendre hommage au corps paramédical et particulièrement à la sage-femme qui fête, aujourd’hui (hier ndlr), sa Journée internationale», dira Athmane Mehdi, responsable de la communication du CHU, que nous avons abordé pour recueillir ses impressions. Ce dernier tiendra à souligner que tous les auxiliaires médicaux suivront, à tour de rôle, des journées de formation en application du programme établi par le CHU de Béjaïa. Source:http://www.depechedekabylie.com/…/163522-formation-au-profi… '

CHU Béjaia Le 19-05-2016

Célébration de la journée Internationale de la Sage Femme.

'A l’occasion de la Journée Internationale de la Sage Femme, le Centre Hospitalo-Universitaire de Bejaia organise une Journée de Formation Continue le mercredi 18 mai 2016 à l’hôtel « Les Hammadites ». Programme Scientifique: 8h00 : Accueil des Participants 8h30-8h40 : Rôle de la Sage Femme dans la prise en charge de la femme enceinte Modérateurs Melle Dali /Melle Amhour. 8h40-8h50 : Contraception Dr Achour. 8h50-9h00 : Réanimation du nouveau –né Dr Boudjenah. 9h00-9h10 : Dystocie des épaules Dr Zair. 9h10-9h20 : ERCF interprétations Dr Benallouache. 9h20-9h30 : Les Grossesses a haut risque (points forts) Dr Abed 9h30-9h45 : Débat . 9h45-10-00 - Pause santé. 10h00-10h10 : Allaitement maternel Melle Sebane 10h10-10h20 : Vaccination Dr Louiba. 10h20-10h30 : Dépistage du cancer du col Dr Cherief. 10h30-10h50 : Dépistage du cancer du sein Dr Bellouze. 10h40-10h50 : Risques professionnels liés au métier de sage femme Dr Boumendjel . 10h50-11h20 : Débat de clôture. Bureau de l’Information de la Communication et de l’Audio-Visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 15-05-2016

Premières Journées Médico-Chirurgicales du CHU de Bejaia.

'Sous le Haut Patronage de Monsieur le Ministre de la Sante, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le CHU de Bejaia organise ses Premières Journées Médico-chirurgicales. Cette manifestation scientifique qui représente un « baptême » de ce jeune établissement aura lieu les 16 et 17 Avril 2016 au niveau de l’Auditorium Aboudaou- Université de Bejaia. L’année 2016 représente celle de la Consolidation de notre CHU qui a inscrit comme objectifs : Les transplantations d’organes et la cardiologie interventionnelle. Il verra la participation d’éminents experts nationaux. Elle permettra de mettre le point sur les Actualités dans le domaine des Urgences Médico-Chirurgicales et des thérapeutiques innovantes. Vous allez trouver le programme détaillé ci-joint: (https://drive.google.com/file/d/0B__kk89oDBVKWEllX1ZWQUlfV0E/view?usp=sharing) Bureau de l’Information de la Communication et de l’Audio-Visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 11-04-2016

2eme journée de formation Toxine botulique par guidage échographique.

' Dans le cadre de l’évaluation et la consolidation des acquis relatifs à l’utilisation de la toxine botulique par guidage Echographique, les équipes, d’Ipsen, des rééducateurs et des radiologues du CHU de Bejaia ce sont retrouvés ce samedi 26 mars 2016 au niveau de l’unité hospitalo-universitaire Khellil Amrane pour prendre en charge Six nouveaux patients de la wilaya de Bejaia. Bureau de l’Information de la Communication et de l’Audio-Visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 27-03-2016

Actu-Météo

Béjaïa

Plus de News

Actu-Vidéo