Célébration de 10ème anniversaire de la création de la faculté de médecine de Bejaia.


Le 22-09-2017

Célébration de 10ème anniversaire de la création de la faculté de médecine de Bejaia.

Message du Professeur DANOUNE Abdelmalek, Premier Doyen de la Faculté de Médecine de Bejaia.

A l’occasion de la rentrée académique 2017-2018 , le 10ème anniversaire de la Faculté de Médecine de l’Université de Bejaia a été célébré lors d’une cérémonie émouvante rehaussée par les étudiants en médecine des différents paliers, les résidents, les enseignants, le personnel administratif et les responsables de la faculté, Doyen ,Vices Doyens et chefs de départements ainsi que Monsieur le Recteur et les vices Recteurs.
C’était là l’occasion pour la présentation des témoignages du premier Doyen : Pr Danoune (2007-2010), du deuxiéme Doyen Pr Oudai (2010-2013) puis de l’actuel, Pr Tliba qui a présenté aussi le cours inaugural sur les recommandations de la World Fédération of Médicine concernant la formation médicale actuelle à savoir « Le Médecin 7 Etoiles ».
Cette sympathique matinée a été clôturée par la remise des diplômes aux nouveaux lauréats, Docteurs en médecine de la promotion 2017, en présence de leurs parents.
Un fait est à noter avec une « pierre blanche » : c’est le Docteur Hocine qui était retenu ce jour là au bloc opératoire pour une urgence (Rachis cervical) et qui était chaleureusement acclamé chaque fois que son nom est cité par les différents orateurs.
Le Professeur Danoune a rappelé lors de son intervention les faits saillants qui ont marqué les premiers pas laborieux mais passionnant de cette faculté dont voici le contenu.
Monsieur le Recteur, Monsieur le Doyen, Monsieur le Président du conseil scientifique de la faculté, Mes chers étudiantes et étudiants, Honorables collègues,
Je vais vous donner un bref aperçu sur les premiers pas de cette « graine » qu’a été la faculté de Médecine de Bejaia semée dans cette ville trois fois millénaire, irriguée par la sueur des femmes et des hommes qui l’ont entouré ; elle a donné ses fleurs et maintenant ses fruits.
1- Je commence par les Dimanche 23 et Lundi 24 Septembre 2007 alors que j’organisais le 17ème concours d’accès au résidanat d’Annaba en qualité de vice Doyen chargé de la post graduation et de la recherche, je savais que j’entamais là ma dernière activité pédagogique avant de rejoindre Bejaia. Les délibérations ont eu lieu le 27 septembre et nous avions réparti 135 postes pour 640 candidats.
2- Le lundi 1er octobre 2007 c’était la 1ère rentrée universitaire à la faculté de Médecine de Bejaia. Il y avait le Dr Hocine, l’ex Recteur d’alors le Pr Merabet, Mr l’ex vice Recteur Pr Benallaoua et Mr Haddad l’ex secrétaire général de l’université Abderrahmane mira.
En rejoignant mon futur bureau au Bloc A du Décanat j’ai pris conscience avec effroi du poids de la tâche. En effet, il y avait les murs, 100 étudiants nouvellement inscrits et moi.
J’aime les challenges, mais celui-ci est un peu particulier. En effet il fallait sans tarder :
• Assurer les enseignements en établissant un emploi du temps et en désignant des enseignants responsables de modules.
• Recruter le personnel administratif et de soutien pour la bonne marche de cette faculté nouveau née.
Paradoxalement, ma tâche était aisée ; Bejaia, vous ne l’ignorez pas recèle toujours des compétences jeunes et discrètes qui peuvent soulever des montagnes.
Parmi ceux et celles là je dois nommer Mlle Nadjet Frissou, Kahina, Mlle Chelouah Sabrina, Lamia, Ahlem et Karim, l’homme artiste au béret gris. Ce sont les fidèles initiateurs.
Je dois témoigner aussi pour l’histoire l’engagement et l’excellence du corps professoral ; Ils venaient pour la plupart des facultés de Biologie et de sciences exactes de l’université Abderrahmane Mira de Bejaia. Je peux citer en chimie Pr Saidani qui était alors Doyen, en génétique Pr Djebbar qui n’était pas encore Doyen, en Biophysique Pr Djouadi et j’en oublie ; que ceux-là m’excusent.
Pour l’histoire aussi je dois souligner que le 1er cours de médecine à Bejaia a été assuré par le Dr Hocine Hocine Anatomiste et chirurgien d’exception. Nous étions au mois de Carême et le nombre d’étudiants inscrits était de 100. L’aïd a correspondu au Samedi 13 Octobre.
Ma première rencontre avec le personnel a été le lundi 22 octobre à 9h puis les étudiants à 11h, et l’aventure a commencé….
Rapidement le Pr Tadjeddine Boucekkine natif de Bougie et chef de service de Gastro-entérologie au CHU Mustapha accepta de devenir le parrain de cette 1ère promotion, puis vient Pr Khireddine Bouyoucef, Neurochirurgien de Blida pour la 2ème et enfin Pr Abdelkrim Kadi Urologue de Annaba pour la 3ème.
C’était ça notre clé de réussite car nous étions royalement accompagné par des sommités scientifiques.
Trois dates ont été déterminantes dans le curriculum de notre jeune faculté, la plus jeune de la méditerranée :
1° / La mise en place de l’Association des amis de la faculté de médecine que nous avons installé le 16 Avril 2008 en marge de la 1ère Journée Internationale de formation médicale continue de Bejaia. Elle a représenté longtemps le fer de lance de notre faculté et son rôle a été déterminant dans le cadre des échanges interuniversitaires dans la mesure où elle s’est chargée d’accueillir les missionnaires qui venaient prêter main forte à notre faculté.
2°/ Le Rendez vous qui nous a été accordé par Monsieur le Ministre de la santé de l’époque, Docteur BARKAT, Mr Hocine Allouache et moi pour exposer notre demande expresse de créer le CHU au risque de voir les étudiants répartis entre les facultés de médecine de Sétif et Tizi Ouzou pour leur troisième année ( année du stage clinique) a permis à la faculté de vivre et au CHU de naître.
3°/ le Mercredi 07 janvier 2009 : Déplacement d’une commission mixte (MSPRH et MESRS) à Bejaia pour étudier la possibilité d’ériger le CHU de Bejaia au niveau de l’hôpital Khelil Amrane. Il y avait Pr Arrada, Pr Zmerli et Pr Mehdioui pour l’Enseignement supérieur et Pr Bouakkaz, Pr Khelfat et Mme Allim pour la santé. Lors du déjeuner à l’hôtel Essalem, l’impression était favorable et on m’invita à engager les modalités d’organisation du concours pour le recrutement des hospitalo-universitaires.
Le 06 Octobre 2009 le décret de création du CHU de Bejaia a été signé par Monsieur le Premier ministre Ahmed Ouyahia.
Même sur le plan international, nous étions privilégiés, accompagnés par les facultés d’Amiens, Ottawa et Montpellier (la plus ancienne faculté de medecine de la méditerranée).
Aujourd’hui, notre faculté ne passe pas inaperçue. Trois promotions de médecins généralistes sont formées. Elle forme des spécialistes dans de nombreuses disciplines et nos apprenants vont « titiller » leurs collègues des autres facultés du pays en se classant parmi les premiers. Ils honorent leurs maîtres dont le nombre est passé en 10 ans de 2 (deux) à plus de 90.
N’est ce pas là un résultat encourageant ?
Merci de m’avoir donné l’occasion de dire ça comme une vérité.
Ne dis t-en pas « on ne jette pas les perles aux pourceaux ; on ne dévoile la vérité qu’à ceux qui la méritent ». Et vous la méritez… Merci

Bureau de l’information, de la Communication et d’Audio-Visuel du CHU de Bejaia

Également au CHU

Le Cirque Amar chez les enfants hospitalisés de l’Unité Hospitalière Khelil Amrane du CHU de Bejaia.

' Car ils sont malades, hospitalisés et dans un état suscitant l’affliction humaine, les enfants de la pédiatrie de l’hôpital Khelil Amrane de Béjaïa ont eu la joie de recevoir la visite du Cirque Amar, hier, vendredi dans la matinée. Très émus étaient- ils, le rêve que chacun souhaiterait réaliser, s’il était en bonne santé, a enfin été réalisé, c’est plutôt tout le cirque qui s’était déplacé vers eux sans qu’ils se soucient de toute démarche qu’il fallait entreprendre pour vivre ce plaisir d’être en plein cirque. De par cet événement heureux, nos bambins ont vécus quelques bons moments leur permettant l’éloignement et le soulagement, ne serait ce que minimes, de leurs maux , de leur prison imposée, loin de tout ce qui les prive de mener leur enfance à terme comme tous les enfants de leur âge. Le cirque et toute la direction de l’hôpital sont dignes de nos remerciements pour cet acte humanitaire dont nous avons besoin et dont nous souhaitons la multiplication afin de ramener la joie dans des cœurs assoiffés de bonheur et de bien-être, des cœurs qui ne connaissent que la tristesse et qui se noient dans la douleur et l’amertume sans cesse. Puisse Dieu bénir les bienfaiteurs et qu’il attendrisse plus de coeurs et les orienter vers la charité, l’amour et l’affection et qu’il guérisse tous les malades et leur apporte la paix physique et morale inchallah en cette journée sacrée où le bon Dieu nous exhorte à faire du bien, à être plus clément plus miséricordieux. Par; Wahiba Arbouche Messaci/BéjaiaNews.'

CHU Béjaia Le 29-08-2017

CONDOLÉANCE

' C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de notre collègue et sœur BENCHECHOUKH Karima, survenue à l’âge de 45 ans, employées au CHU de Bejaia, unité hospitalière Targa Ouzemour. En cette douloureuse circonstance, le Directeur Général du CHU de Bejaia ainsi que l’ensemble du personnel présentent leurs sincères condoléances à toute la famille de la défunte. À Dieu nous appartenons et à lui nous retournerons. Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 09-08-2017

Formation des Agents de prévention du CHU de Bejaia.

' Sollicitée par la Direction Générale du CHU de Bejaia, pour une formation spécialisée en Hygiène et Sécurité de l’Environnement (HSE), les dirigeants de l’Ecole de formation TUSNA de Bejaia à leur tête le Directeur Général, Monsieur BENALI Abdelhakim, n’ont pas hésité à répondre favorablement : « Oui, nous sommes là pour vous servir et pour servir nos concitoyens », a-t-il dit. Cette action sociale d’envergure, représentée par 20 jours de formation d’affilée a permis aux agents de prévention exerçant dans les différentes structures du CHUB d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques, indispensables pour gérer les situations délicates et assurer une sérénité dans l’enceinte de ces dites structures. Le nombre d’Agents Formés est de 54, ce qui représente la majorité des éléments de sureté interne du CHUB. Les formateurs des journées, Monsieur BOUHLOUL Yacine et ABOU Anis pour leur part n’ont ménagé aucun effort pour transmettre et partager leur vécu de terrain et expliquer le cadre règlementaire qui régit la fonction de cette corporation capitale dans tout établissement. A la fin de la formation, une cérémonie de remise des attestations de « Prévention et sureté interne » a été organisée dans une ambiance conviviale. A cette occasion, le Directeur Général a remercié les encadreurs et les apprenants et a déclaré qu’ « il faudrait que tout le monde soit formé, particulièrement le personnel intervenant directement auprès des usagers et de leurs accompagnateurs dans le but d’intervenir adéquatement pour la bonne marche de l’institution et le renforcement des dispositifs de sécurité de l’hôpital ». Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 25-07-2017

Formation des Agents de prévention du CHU de Bejaia.

' Sollicitée par la Direction Générale du CHU de Bejaia, pour une formation spécialisée en Hygiène et Sécurité de l’Environnement (HSE), les dirigeants de l’Ecole de formation TUSNA de Bejaia à leur tête le Directeur Général, Monsieur BENALI Abdelhakim, n’ont pas hésité à répondre favorablement : « Oui, nous sommes là pour vous servir et pour servir nos concitoyens », a-t-il dit. Cette action sociale d’envergure, représentée par 20 jours de formation d’affilée a permis aux agents de prévention exerçant dans les différentes structures du CHUB d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques, indispensables pour gérer les situations délicates et assurer une sérénité dans l’enceinte de ces dites structures. Le nombre d’Agents Formés est de 54, ce qui représente la majorité des éléments de sureté interne du CHUB. Les formateurs des journées, Monsieur BOUHLOUL Yacine et ABOU Anis pour leur part n’ont ménagé aucun effort pour transmettre et partager leur vécu de terrain et expliquer le cadre règlementaire qui régit la fonction de cette corporation capitale dans tout établissement. A la fin de la formation, une cérémonie de remise des attestations de « Prévention et sureté interne » a été organisée dans une ambiance conviviale. A cette occasion, le Directeur Général a remercié les encadreurs et les apprenants et a déclaré qu’ « il faudrait que tout le monde soit formé, particulièrement le personnel intervenant directement auprès des usagers et de leurs accompagnateurs dans le but d’intervenir adéquatement pour la bonne marche de l’institution et le renforcement des dispositifs de sécurité de l’hôpital ». Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 25-07-2017

Actu-Météo

Béjaïa

Plus de News

Actu-Vidéo