Actualités

LUTTE CONTRE LA MALADIE ÉLÉPHANTIASIS Grande mobilisation citoyenne à Tichy


Le 20-08-2018

Prise en charge des malades au Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa
Connue pour être une ville touristique, Tichy se singularise cet été avec une autre valeur, celle de la solidarité.
Les bonnes réussites font des émules. Après avoir réussi a prendre en charge une de leurs victimes de l'éléphantiasis, une maladie qui atteint le système lymphatique et peut entraîner une augmentation anormale du volume de certaines parties du corps, à l'origine de douleurs, de handicaps sévères et de stigmatisation sociale, Solid'art, une association entourée d'un collectif de bénévoles, prend son bâton de pèlerin pour réunir des fonds dans le but d'acquérir l'équipement nécessaire à la prise en charge des malades au profit du Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa. Lors d'une conférence de presse animée hier à l'hôtel Raya de Tichy, le professeur Danoune, DG du CHU de Béjaïa, a estimé à 100 le nombre de cas en Algérie, dont trois à Béjaïa. «La filariose lymphatique, communément appelée éléphantiasis, est l'une des maladies tropicales, qui bénéficie actuellement de trois programmes de l'OMS», a-t-il déclaré, précisant que «l'infection se produit lorsque les parasites filaires responsables de la maladie, sont transmis à l'homme par des moustiques. Une infection qui provoque des dommages non apparents dans le système lymphatique». Cette maladie, ajoute-t-il, «se manifeste visiblement par des douleurs et défigurant gravement le lymphoedème, l'éléphantiasis et la tuméfaction du scrotum, n'apparaissent que plus tard dans la vie et peuvent entraîner des incapacités permanentes. Les sujets atteints ne souffrent pas uniquement d'incapacités physiques, ils sont également touchés par des troubles mentaux, et des problèmes sociaux et financiers qui sont autant d'agents de stigmatisation et de pauvreté».
La filariose lymphatique touche 120 millions de personnes dans le monde, dont un tiers en Afrique. Elle est due à des vers parasites filiformes transmis à l'homme par les piqûres de moustiques. Ces parasites microfilaires envahissent directement les réseaux lymphatiques les plus proches de l'inoculation (membres inférieurs le plus souvent, les organes génitaux, plus rarement les membres supérieurs ou les seins! La découverte de cette pathologie s'est faite, par le plus grand des hasards, en février 2009, dans le cadre des activités de l'association Kontacts qui séjourne une à deux fois par an à Kaya au Burkina Faso. Cette association apolitique, aconfessionnelle et sans vocation médicale s'efforce, depuis 15 ans, de mettre en relation dans un cadre scolaire, de jeunes Français et Burkinabés (ce mot est invariable). La ville de Kaya, 15000 habitants, est située à 100km au nord-est de la capitale, Ouagadougou. A Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, ce sont les habitants qui récidivent après s'être mobilisés dans une vaste campagne de solidarité avec un jeune homme de la région, atteint de la même maladie pour collecter des fonds afin de le transférer à l'étranger pour des soins.
En effet, le jeune homme en question, Nadir Zemouri, âgé de 40 ans, était atteint d'éléphantiasis. Des jeunes, pleins d'entrain pour la bonne cause, se sont mobilisés avec succès. En France, à Saint-Denis plus précisément, une association à caractère social, Miroir et différence, présidée par Ourdia Aîbache originaire de Tichy, s'est mise de la partie en mobilisant la forte communauté kabyle implantée dans cette ville, où un gala de solidarité sera organisé le 15 octobre.
Au Canada, au Québec notamment, de jeunes émigrés de la région de Béjaïa se sont sentis pleinement concernés par le malheur qui frappe le jeune Nadir, en organisant des collectes pour pouvoir aider le malade dont l'état de santé nécessite une intervention en France.
Le malade sera par la suite pris en charge. Il est présentement en voie de guérison. Ce succès encourage le collectif. Lors du transfert de Nadir en France, Omar Aït Mohktar, coordinateur de citoyens algériens en France, accompagnateur du malade lors de son transfert en France, a fait une proposition au docteur Corine Bekker sur la possibilité d'accompagner l'hôpital de Béjaïa dans le traitement de cette maladie.
Elle accepte de venir opérer sur place, pour peu que les équipements soient à disposition, ce qui explique cette opération de collecte organisée par Solid'art de Tichy, indique Okba Bedahouche. Une opération parrainée par le chanteur Idir et autres vedettes de la chanson kabyle, qui ont animé plusieurs galas à Tichy et à Aokas. Soutenue par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins, et d'autres opérateurs économiques, dont l'établissement Beaux-Rivages, cette opération avance dans de bonnes conditions, a-t-on rassuré hier. Il est dommage que quelques artistes invités ont exigé leurs cachets. Une fausse note en somme dans une opération de solidarité.

Par Arezki SLIMANI - L'Expression du Dimanche 19 Aout 2018

Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.

Également au CHU

Condoléances

' Docteur DEBEZ Mohamed Chirurgien pédiatre, Annaba Un ami, un frère et un collègue vient de nous quitter ce mardi 20 octobre 2015 à Annaba. Docteur Mohamed Debez, chirurgien pédiatre qui nous a marqué par son sourire, sa voix chaude et son humanité que lui reconnaissent ses patients et ses pairs. Notre cher Docteur DEBEZ repose en paix, nous te porterons à jamais dans notre cœur. Nos sincères condoléances et pensées vont à madame DEBEZ et à vos enfants : Nesrine, Abderrahmane et Nour Eddine que Dieu leur donne la force de continuer sur vos traces. Pour la communauté médicale, paramédicale et administrative du CHUB Dr BOUDA Médecin chef de chirurgie pédiatrique CHUB ... إنا لله و إنا إليه راجعون ... Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 21-10-2015

Condoléances

'C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre frère et collègue, SOLTANA Mohand, âgé de 67 ans. En cette dramatique épreuve, le Directeur Général du Centre Hospitalo-universitaire de Bejaia, en l’occurrence le Professeur, Abdelmalek DANOUNE, ainsi que tous les personnels, collègues et amis du défunt, présentent leurs sincères et profondes condoléances à sa famille. ... إنا لله و إنا إليه راجعون ... Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 21-10-2015

Le Projet d’établissement en débat

'L’auditorium du campus aboudaou de l’université de Bejaia a abrité avant hier, 17 octobre 2015, une journée de wilaya dédiée au projet d’établissement hospitalier, une initiative organisée conjointement par la Direction de la Santé et de la Population (DSP) et le Centre Hospitalo-universitaire de la même ville. Plus de 400 participants représentant les acteurs de la santé ont marqué par leur présence les travaux de la première rencontre. L’ouverture a été déclarée par Monsieur M. Hammoumou en sa qualité de Directeur de la Santé de la wilaya de Bejaia. Durant cette journée, il était question d’attirer l’attention de l’assistance sur la primordialité de concevoir une nouvelle vision stratégique de gestion des établissements de santé en prenant en compte les nouvelles exigences et besoins des usagers de la wilaya de Bejaia et des régions avoisinantes. Après la présentation des communications sur la thématique, il a été procédé à l’organisation de deux ateliers qui mettent en pratique l’aspect théorique projeté. Le premier atelier est dédié au projet d’établissement d’un Etablissement Publique de Soins de Proximité (EPSP). Les travaux de cet atelier ont permis aux acteurs de la santé de la wilaya de discuter des points forts et des points faibles caractérisant le secteur et de proposer des améliorations. Une grand assiduité et de nombreuses contribuions. À l’issue de la rencontre Monsieur Hammoumou a exprimé sa satisfaction sur le degré d’engagement des professionnels de la santé et notamment sur les conclusions tirées. Le deuxième atelier consacré pour les Etablissements Publics Hospitaliers (EPH), l’Etablissements Hospitaliers Spécialisé (EHS), le Centre Hospitalo-universitaire (CHU). Sur cet axe, plusieurs propositions ont fait l’objet de débat dénotant un niveau de conscience élevé et une grande ambition quant aux nombreux défis à relever pour une meilleure offre de soins aux usagers de la wilaya de Bejaia. La journée a été clôturée à 17 h00. Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 19-10-2015

Opération "White Hospital 6.6.06" une réussite totale

' Un grand merci à tous les participants, associations, autorités, médias et surtout les personnels du CHU de Bejaia. A l’occasion de la célébration du 6ème anniversaire de la création du CHU de Bejaia, le Centre Hospitalo-universitaire de Bejaia en collaboration avec les représentants de la société civile de la même ville a achevé avec succès l’opération « WHITE HOSPITAL 6.6.06 », ce samedi 10.10.2015. l'initiative s'est déroulée au niveau de l’unité hospitalière Khellil Amrane, sous le Haut patronage du Directeur de la Santé et de la population de Bejaia. Pourquoi la manifestation est intitulée « White Hospital6.6.06 » ? - White Hospital : Hôpital blanc qui donne de la couleur Blanche - 6 : 6ème anniversaire - 6 : le CHU a été crée le 6 octobre 2009. - 06 : l’immatriculation de la wilaya de Bejaia (06). Bureau de l'Information, de la communication et d'Audio-visuel'

CHU Béjaia Le 12-10-2015

Actu-Météo

Béjaïa

Plus de News

Actu-Vidéo