Actualités

LUTTE CONTRE LA MALADIE ÉLÉPHANTIASIS Grande mobilisation citoyenne à Tichy


Le 20-08-2018

Prise en charge des malades au Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa
Connue pour être une ville touristique, Tichy se singularise cet été avec une autre valeur, celle de la solidarité.
Les bonnes réussites font des émules. Après avoir réussi a prendre en charge une de leurs victimes de l'éléphantiasis, une maladie qui atteint le système lymphatique et peut entraîner une augmentation anormale du volume de certaines parties du corps, à l'origine de douleurs, de handicaps sévères et de stigmatisation sociale, Solid'art, une association entourée d'un collectif de bénévoles, prend son bâton de pèlerin pour réunir des fonds dans le but d'acquérir l'équipement nécessaire à la prise en charge des malades au profit du Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa. Lors d'une conférence de presse animée hier à l'hôtel Raya de Tichy, le professeur Danoune, DG du CHU de Béjaïa, a estimé à 100 le nombre de cas en Algérie, dont trois à Béjaïa. «La filariose lymphatique, communément appelée éléphantiasis, est l'une des maladies tropicales, qui bénéficie actuellement de trois programmes de l'OMS», a-t-il déclaré, précisant que «l'infection se produit lorsque les parasites filaires responsables de la maladie, sont transmis à l'homme par des moustiques. Une infection qui provoque des dommages non apparents dans le système lymphatique». Cette maladie, ajoute-t-il, «se manifeste visiblement par des douleurs et défigurant gravement le lymphoedème, l'éléphantiasis et la tuméfaction du scrotum, n'apparaissent que plus tard dans la vie et peuvent entraîner des incapacités permanentes. Les sujets atteints ne souffrent pas uniquement d'incapacités physiques, ils sont également touchés par des troubles mentaux, et des problèmes sociaux et financiers qui sont autant d'agents de stigmatisation et de pauvreté».
La filariose lymphatique touche 120 millions de personnes dans le monde, dont un tiers en Afrique. Elle est due à des vers parasites filiformes transmis à l'homme par les piqûres de moustiques. Ces parasites microfilaires envahissent directement les réseaux lymphatiques les plus proches de l'inoculation (membres inférieurs le plus souvent, les organes génitaux, plus rarement les membres supérieurs ou les seins! La découverte de cette pathologie s'est faite, par le plus grand des hasards, en février 2009, dans le cadre des activités de l'association Kontacts qui séjourne une à deux fois par an à Kaya au Burkina Faso. Cette association apolitique, aconfessionnelle et sans vocation médicale s'efforce, depuis 15 ans, de mettre en relation dans un cadre scolaire, de jeunes Français et Burkinabés (ce mot est invariable). La ville de Kaya, 15000 habitants, est située à 100km au nord-est de la capitale, Ouagadougou. A Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, ce sont les habitants qui récidivent après s'être mobilisés dans une vaste campagne de solidarité avec un jeune homme de la région, atteint de la même maladie pour collecter des fonds afin de le transférer à l'étranger pour des soins.
En effet, le jeune homme en question, Nadir Zemouri, âgé de 40 ans, était atteint d'éléphantiasis. Des jeunes, pleins d'entrain pour la bonne cause, se sont mobilisés avec succès. En France, à Saint-Denis plus précisément, une association à caractère social, Miroir et différence, présidée par Ourdia Aîbache originaire de Tichy, s'est mise de la partie en mobilisant la forte communauté kabyle implantée dans cette ville, où un gala de solidarité sera organisé le 15 octobre.
Au Canada, au Québec notamment, de jeunes émigrés de la région de Béjaïa se sont sentis pleinement concernés par le malheur qui frappe le jeune Nadir, en organisant des collectes pour pouvoir aider le malade dont l'état de santé nécessite une intervention en France.
Le malade sera par la suite pris en charge. Il est présentement en voie de guérison. Ce succès encourage le collectif. Lors du transfert de Nadir en France, Omar Aït Mohktar, coordinateur de citoyens algériens en France, accompagnateur du malade lors de son transfert en France, a fait une proposition au docteur Corine Bekker sur la possibilité d'accompagner l'hôpital de Béjaïa dans le traitement de cette maladie.
Elle accepte de venir opérer sur place, pour peu que les équipements soient à disposition, ce qui explique cette opération de collecte organisée par Solid'art de Tichy, indique Okba Bedahouche. Une opération parrainée par le chanteur Idir et autres vedettes de la chanson kabyle, qui ont animé plusieurs galas à Tichy et à Aokas. Soutenue par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins, et d'autres opérateurs économiques, dont l'établissement Beaux-Rivages, cette opération avance dans de bonnes conditions, a-t-on rassuré hier. Il est dommage que quelques artistes invités ont exigé leurs cachets. Une fausse note en somme dans une opération de solidarité.

Par Arezki SLIMANI - L'Expression du Dimanche 19 Aout 2018

Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.

Également au CHU

Exercice de formation et de simulation avec les services de la Protection Civile de Bejaia

' Un exercice de formation et de simulation d’une opération de sauvetage et de secours a été organisé cette après Midi dans l’enceinte de l’Unité Hospitalo-universitaire Khellil Amrane (CHU de Bejaia). L’opération a été réalisée avec une main de maître par les éléments de la Protection Civile en collaboration avec les Agents de Sureté Interne du CHUB. Cet exercice s’inscrit dans le cadre de la formation continue des Agents de Sécurité du CHUB, il a pour but le perfectionnement des méthodes d’intervention face aux menaces liées aux feux et aux risques d’inhalation de gaz toxique. Le Directeur Général du CHUB tient à remercier tous les intervenants qui ont contribué à la réussite de cet exercice, particulièrement, les éléments de la Protection Civile de Bejaia qui ont répondu présents à l’appel. Congratulations !!! Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 02-07-2018

Préparatifs en vue de l’inauguration de l’extension de la Clinique Ait Mokhtar de Targa Ouzemour.

'Préparatifs en vue de l’inauguration de l’extension de la Clinique Ait Mokhtar de Targa Ouzemour. Dans le cadre de la préparation de l’ouverture officielle de l’extension de l’Unité Hospitalo-Universitaire Khellil Amrane Ait Mokhtar de Targa Ouzemour, qui, nous le rappelons contient 40 lits de néonatologie, 40 lits de pédiatrie et 40 lits de gynécologie, ajouté à cela 04 salles opératoires qui seront équipées, une réunion de coordination a eu lieu au niveau de la Direction Générale du CHUB regroupant l’équipe des Chirurgiens Pédiatres du CHUB ainsi que leurs confrères du CHU de Setif en l’occurrence, les Professeurs, SOUALILI, BENMAHMOUD et AIT YAHIA. Les festivités d’inauguration prévue dans quelques mois seront marquées par une semaine d’activités ; Médicales, Chirurgicales et Scientifique. Elles verront la participation de l’ensemble des équipes conventionnées avec le CHUB à savoir, celle du CHU de Sétif, du CHU de Duira mais également du CHU de Saint Etienne pour la Chirurgie Pédiatrique. Ajouté à cela et en parallèle, sera organisée, une activité qui sera dédiée à la Chirurgie Obstétricale avec les équipes de Saint Etienne, Constantine et de Blida. A rappeler que la nouvelle structure de Targa Ouzemour s’apprête à accueillir incessamment des équipements modernes financés dans le cadre de l’opération planifiée du Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière à hauteur de Dix huit (18) Milliards de Centimes. Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 13-06-2018

La chirurgie prothétique au CHU de Bejaia Prothèses totales du genou (PTG)

' L’équipe du bloc opératoire de Khelil Amrane ainsi que l’équipe de chirurgie orthopédique et traumatologie, à sa tête le Docteur Mahdi accompagné, des Docteurs Amouri, Delloul, Ait moula, Khereddine, Hocine et Boudjadja, avec la contribution très appréciable du Docteur Boussaad, s’est mobilisée comme un seul homme pour programmer les malades en attente de prise en charge. En effet plus de 20 prothèses sont programmées ces jours-ci pour corriger les anomalies dues à l’arthrose dégénérative du genou. Il faut rappeler que ces arthroses du genou sont des affections chroniques invalidantes et que cette intervention va rétablir la fonctionnalité de l’articulation ainsi que la mobilité articulaire et l’appui non douloureux, assurant au patient la reprise des activités physiques dans les meilleurs conditions, mais surtout lui redonner la pleine autonomie aussi bien sur le plan de la vie quotidienne que professionnelle. Afoudh Iguerzen. Thunks up for you Sympathic Team. Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 13-06-2018

Le service de cardiologie du CHU Bejaia Une professeur chef de service arrive, Une autre part ….

' Le poste de chef de service de cardiologie sera bientôt pourvu en la personne du Pr KACHENOURA Aldjia qui a postulé avec succès au dernier concours de chefferie de service au titre de l’année 2017. Cette arrivée est suivie par le départ du Pr ZOUZOU Hanane chef de service de cardiologie par interim qui a rapidement apporté une plus value nette dans le fonctionnement du service et la prise en charge des malades. En effet, elle a contribué de façon déterminante à la mise en place de la salle de cardiologie interventionnelle. A cet effet, nous souhaitons la bien venue au Pr KACHENOURA au niveau du CHU Bejaia et nous espérons qu’elle continuera sur la dynamique enclenchée par le Pr ZOUZOU tout en apportant le plus attendu d’elle par notre établissement. Nous souhaitons au Pr ZOUZOU toute la réussite qu’elle mérite au niveau de son nouveau service. Par ailleurs la salle de cardiologie interventionnelle sera inaugurée officiellement le 05 Juillet 2018 en présence bien entendu du Pr ZOUZOU qui faut il le rappeler a émi le vœu d’être libérée. Le passage de témoin lors de la passation de consigne qui aura lieu incessamment mettra la nouvelle équipe devant un défi, celui de maintenir les prestations déjà offertes et développer rapidement celles à venir (coronarographie, pose de stent). Bureau de l'Information, de la Communication et d'Audio-visuel.'

CHU Béjaia Le 13-06-2018

Actu-Météo

Béjaïa

Plus de News

Actu-Vidéo