17ème mission de Coopération entre le CHU de Bejaia-CHU de Saint Etienne. 11 Patients opérés


Le 22-05-2018


La coopération bilatérale entre le CHU de Bejaia et de Saint Etienne (France) continue son rythme de progression dans le cadre de la formation et d’échange d’expériences.

Durant la semaine du 11 au 18 Mai, le Professeur Hassan ALKHOURY SALEM, Chirurgien Pédiatre Spécialisé en Orthopédie Pédiatrique, les Chirurgiens Pédiatres du CHUB ainsi que l’équipe du Bloc Opératoire Khellil Amrane ont réussi à opérer onze (11) enfants porteurs de pathologies variées.

Pendant la séance d’évaluation et de synthèse de l’activité, le Professeur ALKHOURI a signalé que le CHU de Bejaia dispose d’un potentiel humain très qualifié, selon lui, capable de relever les défis. Il a apprécié l’esprit d’équipe qui règne dans le Service de la Chirurgie Pédiatrique du CHUB.

Le Dr SAHI Bachir, chargé de la coopération, a remercié tous les médecins et les intervenants stéphanois qui ont marqué leur passage au CHUB et qui ont pu matérialiser plusieurs initiatives à ce jour, depuis la mission d’exploration de 2014.

Il s’est montré satisfait des résultats obtenus. « C’est maintenant qu’on commence à fructifier et à sentir le fruit de la coopération » ; avance t’il.

Pour mieux gérer, maitriser et avoir une cartographie globale des risques, le Docteur SAHI a souhaité que les Etablissements de Santé Algériens soient dotés des Directions dédiées à la qualité.

Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia

Également au CHU

Le Service de Médecine Interne ou la force tranquille du CHU.

' La PBR représente souvent un geste indispensable pour étayer le diagnostic des maladies rénales. Si le Docteur ZIANI et son équipe ont déjà investi ce domaine au bénéfice des patients du service Néphrologie grâce au précieux effort du professeur RAYANE , le service de médecine interne dirigé par le Professeur BOUALI Faycal, service de référence régional dans le domaine des maladies de système s’y met aussi avec son équipe pour éviter les déplacements onéreux aux patients de la région. En effet, « Hier, sept patients du service de médecine interne du centre hospitalo-universitaire de Béjaïa, ont été sujets à une ponction biopsie-rénale (PBR), pratiquée par le professeur F. Haddoum, chef de service néphrologie au CHU Mustapha d’Alger. C’est la deuxième fois, en l’espace d’un mois et demi, que le professeur Haddoum se déplace à Béjaïa pour développer, avec l’assistance de l’équipe du professeur F. Bouali, chef de service de médecine interne, cette technique qui consiste à prélever, sous anesthésie locale, un fragment de rein à l’aide d’une aiguille pour l’acheminer dans un laboratoire d’anatomie-pathologie pour l’analyser et rendre un diagnostic précis. La première fois c’était à la fin du mois d’octobre dernier, lorsqu’il l’avait pratiquée sur cinq patients du CHU de Béjaïa. «C’est le meilleur moyen pour détecter la maladie rénale et les dégâts causés par celle-ci aux reins», dira le professeur Haddoum qui tiendra à souligner qu’avant les années 50, cela se pratiquait sous forme d’opération chirurgicale, ce qui était trop lourd et pour le patient et pour l’équipe médicale. Il fera savoir que cette nouvelle technique a été introduite par ses soins dès 1989 à Alger, avant de la lancer, en formation et installation de la méthode, à Tlemcen, Oran et Constantine à partir de 2003. La quatrième wilaya, après Alger, à bénéficier de cette nouvelle technique est Béjaïa. Le professeur Haddoum dira également qu’il compte la lancer, dès la semaine prochaine, à l’hôpital pour enfants de Canastel d’Oran et de celui pour enfants d’Annaba. Toutefois, rajoutera-t-il, «il m’est arrivé de la pratiquer dans plusieurs hôpitaux du pays sans qu’elle n’y soit développée». Ravi d’accueillir son confrère, le professeur Haddoum, dans son service pour profiter de ses connaissances en la matière, le professeur Bouali dira que «la PBR est l’un des aspects dans les perspectives de son service et du CHU de Béjaïa pour une amélioration des soins, afin d’éviter aux malades de longs et éreintants déplacements sur Alger ou Constantine». Avec la multitude de sommités composant son staff médical, en diversifiant les soins et acquérant le matériel nécessaire, le CHU de Béjaïa est en passe de se positionner parmi les hôpitaux les plus performants du pays. Tant mieux et c’est de bon augure pour le nouveau CHU, dont la réalisation est attendue par toute la population de la wilaya de Béjaïa. A.Gana Dépêche de Kabylie » Bureau de l’Information, de la Communication et d’Audio-visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 08-12-2015

Le Premier Séminaire sur la Télémédecine en Algérie.

'Sous la Haute Autorité de Monsieur le Wali de la Wilaya de Bejaia, la Société Algérienne de Télémédecine et de Sante (SATeS) en collaboration avec la Faculté de Médecine et du CHU de Bejaia organisent le Premier Séminaire sur la Télémédecine en Algérie : Etat des Lieux et perspectives. La manifestation aura lieu les 04 et 05 Décembre 2015 à la Faculté de Médecine de Bejaia (Campus Aboudaou). Programme: Vendredi 04 Décembre 17.00- 17. 20 : Allocutions d’ouverture 17.20-17.30 : Présentation de la SATeS – Pr Wahiba Mammeri –Oussedik, Présidente de la SATeS 17.30- 17.40 : Hommage à Feu Le Pr Mammeri Mustapha 17.40 - 18.40 : Conférence débat : Plan National Cancer- Pr M.Zitouni – Collation de Bienvenue Samedi 05 Décembre 08H30-08H35 Présentation du programme - M.Zeroug 1ere Session : Etats des lieux : Modérateurs : Z.Mentouri Chentouf , JP Grangaud, H Nouasria 08H35-08.45: Expériences de la Télémédecine menées en Algérie – Historique - Z.Sari 08H45-08H55: Apport du Téléphone portable dans l’accès aux Soins : Expérience de la Sante ‘’On- line ‘’ dans notre pays - M. Zeroug, Z Sari 08H55-09H05 :Teleconferencing entre les Hôpitaux - Expérience de la Direction Centrale de la Sante Militaire. M. Zeroug 09H05-09H15 : Expérience de la Direction Centrale de L’ Action Sociale et de la Sante de la Sureté Nationale - T.Ait Iftene 09H15-09H25: Expérience du CDTA : Plateforme de Télémédecine : un outil pour le désenclavement des zones éloignées: I.Oudjoudi 09H25-09H35: Expérience du CERIST : Dossier Médical Electronique et du SCE de Med Int CHU Birtraria : A.Meziane 09H35-09H45: Formation Universitaire Télémédecine : Vers de nouvelles pratiques e-sante. Ziani Cherif S , Benabdella M, Kerai S . 09H45-09H55: Vers une minimisation des erreurs de diagnostic médical. Chikh M A. 09H55-10H05: Comment les TIC ont développé la médecine- Mohamed Saidi 10H05-10H30: Discussion: Pause café 2eme Session : Projets : Modérateurs : M . Zitouni A. Danoune, M.Hamoumou 11H00-11H10 : Enseignement à distance : e-learning. S. Tliba 11H10-11H20 : Place de la Télémédecine en accidentologie pédiatrique. B.Khemliche , D.D Batouche, M.Zeroug, Z.Mentouri 11H20-11H30: Projet Télémédecine : maladies chroniques en pratique médicale ambulatoire. Z.Sari ; W.Mammeri-Oussedik 11H30-11H40: Chaine de survie et Télémédecine : MS Bouraoui 11H40-11H50: Projet de Télé-dermatologie : B . Benbakhti - L. Menni 11H50-12H00: L’échographie à distance…une réalité actuelle et un futur prometteur. C. Benameur , E. Lefevre 12H00-12H10: La Télé radiologie et la transformation du secteur de la sante, Z.Guerenik 12H10-12H20: Télémédecine : Les données probantes. N. Hentati 12H20-12H30: Aspects médicaux-légaux de la Télémédecine : R.Belhadj 12H30 13H00: Discussion : Lunch : 13H00-13H45 3eme Session : Recommandations Modérateurs : JP Grangaud , ,M.Zitouni, W.Mammeri - Oussedik , Z. Mentouri.Chentouf , .M.S.Bouraoui, Z.Sari, M.Zeroug, S.Tliba 13H45-14H05: La Télémédecine de part le monde : M. Zeroug, Z .Sari , W.Mammeri - Oussedik , MS Bouraoui 14H05- 15H02 : Panel : débat sur l’avenir de la Télémédecine en Algérie 15H00 -15H10 : Conclusions et Clôture: Pr Z.Mentouri Chentouf Bureau de l'Information, de la Communication et d'Audio Visuel du CHU de Bejaia.'

CHU Béjaia Le 04-12-2015

Opération « Green Hospital »

'Le vendredi 27 Novembre 2015 a été une journée consacrée au lancement de l’Opération « Green Hospital » organisée par le Centre Hospitalo-Universitaire de Bejaia avec l’assistance de la Société Civile et parrainée par Monsieur OULED SALAH ZITOUNI, Wali de Bejaia. Cette opération a consisté en une vaste compagne de collecte de sang ainsi qu’en l’inauguration du jardin dédié aux patients baptisé « Le Jardin de l’Espoir ». La journée se veut également un carrefour d’échange et de rencontre entre les acteurs de la société civile d’une part et la famille de la santé d’autre part. Vingt deux (22) associations ont prit part à cet événement à savoir : Association des Aiguades de Bejaia, Association des Amis de la Faculté de Médecine de Bejaia, Association ARDH, Association des Beta Thalassémiques « espoir de Bejaia », Association de Wilaya de bienfaisance ‘ Sans Frontières’, Croissant Rouge Algérien --Comité d’Amizour- , Club Scientifique des Etudiants de la Faculté de Médecine de Bejaia, Club Scientifique des Sciences de la Nature, Association des diabétiques de Bejaia, Association des Donneurs de Sang de Bejaia, Association des IMC , Association des Joggeurs de Bejaia, Association GEHIMAB de Bejaia, Association LAFNAR d’El-kseur, Association LAHNA SMILE, Association Nemla de Bejaia, Association des Parents et Malades Spina Bifida Bejaia, Association des stomises, Association Tariq Essalama de Bejaia, Association Sociale et Culturelle Tafeth n’l’aazib, Association Thifthilt n’Bgayeth, Association d’Aide aux Malades cancéreux ‘Tudert’. L’inauguration a été faite par Monsieur le Wali qui a été accueilli par le Professeur Abdelmalek DANOUNE, Directeur Général du CHU de Bejaia, sous les chants ancestraux du patrimoine de la Kabylie éternelle. Le premier magistrat de la wilaya a fait le tour des stands, ce qui a permit aux associations participantes de transmettre leurs préoccupations. Le Wali a clôturé sa tournée par une visite au stand du CHU de Bejaia durant laquelle une présentation des activités de l’établissement lui a été faite, suivie par la signature du livre d’Or et une mise en terre de plants en l’honneur des patients. L’Opération s’est déroulée dans une ambiance de fête et de générosité avec une collecte assez conséquente de 109 poches de sang et la présentation de trois pièces théâtrales. Les participants ont été invités par la suite à assister à la projection d’un film saoudien intitulé « WADJDA », suivie d’une remise d’attestations de participation et d’un débat très riche animé par le Professeur Mohamed BENSALAH, enseignant chercheur en communication à l’Université d’Oran, cinéaste et critique de cinéma. https://www.facebook.com/media/set/?set=a.927380210682136.1073741835.148092395277592&type=3 Bureau de l'Information, de la Communication et d'Audio Visuel du CHU de Bejaia. '

CHU Béjaia Le 30-11-2015

Green Hospital 27.11.2015

'Appel Dans tous les pays du monde, on demande un meilleur rendement pour les sommes investies dans les soins de santé. Les structures de santé qui prennent en charge le système de soins et qui sont affectées par le niveau de conscience de leur société, doivent, par motivation propre, continuer à être socialement responsables par : l’offre de soins, l’empathie et l’éducation thérapeutique. S’il est vrai qu’elles doivent accepter et reconnaitre leur obligation de rendre des comptes à la société ; elles doivent faire la démonstration de leur responsabilité sociale. En effet, les bénéficiaires de soins de santé ; veulent avant tout des soins de grande qualité, en quantité suffisante ; les professionnels de santé veulent élargir leur base de connaissances pour donner des soins de la meilleure qualité possible ; quant aux pouvoirs publics, ils veulent que tous reçoivent des soins au meilleur coût possible. Le CHU dont les missions sont: soins de haut niveau et optionnels, enseignement et recherche a besoin de la collaboration de tous pour atteindre les objectifs fixés par les pouvoirs publics à savoir: - L’accessibilité, - La qualité - Et la sécurité des soins Par ailleurs et à ce jour, nous avons du mal à faire respecter les instructions de la tutelle (MSPRH) concernant la visite du malade, l’hygiène du milieu, le tabagisme et la sécurité du personnel. Les buts des opérations type « Green Hospital » sont d’affirmer : - La responsabilité sociale du CHU - L’importance du management participatif pour atteindre avec la société, un système de soin efficient, efficace, équitable et sécurisé au grand bénéfice des usagers. Pour apporter les changements nécessaires au système de soins afin de le rendre efficace, nous devons accepter de travailler en concertation et convenir d’un ensemble de valeurs fondamentales. C’est l’objectif de « santé pour tous » de l’OMS. Soyez nombreux Professeur Abdelmalek DANOUNE Directeur Général du CHU de Bejaia '

CHU Béjaia Le 29-11-2015

Actu-Météo

Béjaïa

Plus de News

Actu-Vidéo